Site de l'académie de Versailles

Accueil > Enseignements > Histoire Géographie > En direct de Pyongyang ! 3è4

En direct de Pyongyang ! 3è4

vendredi 20 octobre 2017 par Mathilde Denoyer

Les 3è4 vous racontent la vie en Corée du Nord, en direct de Pyongyang... Voici les trois meilleures lettres de la classe !

_ La lettre d’Angie

A Pyongyang, le 13 octobre 2017

Chère Julie,

Cela fait environ une semaine que je suis à Pyongyang en Corée du Nord et leur pays n’est pas tout à fait pareil que le nôtre.
En descendant de l’avion, un coréen m’a donné un bouquet de fleurs et m’a demandé de me prosterner devant la statue de leur dirigeant. J’ai ainsi fait ce qu’il m’avait recommandé de faire tout en étant surprise.
Par la suite, je sortis de l’aéroport puis un militaire me prit par la main et m’accompagna à mon hôtel.
A mon arrivée devant l’entrée de l’hôtel, je levai la tête et vis le nombre énorme d’étages qu’il y avait. Je rentrai dans ma chambre et déposai mes affaires, puis je décidai d’aller me promener en ville comme un touriste tout à fait normal. Je descendis les escaliers et j’arrivai à la réception où deux réceptionnistes demandèrent à un militaire et une dame de me suivre pendant que j’irai me promener.
Je sortis de l’hôtel et j’arrivai dans la rue vide. J’eus l’impression que la ville était totalement vide et qu’il n’y avait personne qui y habitait.
Je marchai et vis un magasin où je m’arrêtais. C’était un marchand de journaux. Je pris un des documents qui était posé sur la table, et par ma plus grande terreur je vis sur la première de couverture une photographie de camps de concentration. Prise de peur, je décidai de m’en tenir là pour cette visite touristique. En rentrant, le soleil se coucha, je voulus prendre une photo quand soudain le militaire m’arrêta et m’interdit de prendre ma photo.
Depuis mon arrivée, je ne me sens pas tout à fait à l’aise dans ce pays. J’ai encore plein de choses à te raconter, mais je ne vais pas tarder à revenir : je te raconterai tout ça en rentrant !

Bisous,
Angie

_ La lettre de Sasha

A Pyongyang, le 13 octobre 2017

Cela fait plusieurs semaines que je suis en Corée du Nord et j’ai été choqué de certaines choses.
Dès que je suis arrivé, on m’a fouillé de fond en combles si j’étais un criminel et j’ai toujours un militaire et un guide interprète qui me suivent en permanence. Je dois même demander l’autorisation pour prendre une photo ou parler aux civils.
Quand je suis arrivé à mon hôtel, j’ai appris qu’il n’y avait qu’une seule chaîne de TV. Il n’y a que 28 sites internet accessibles. Moi j’ai le droit de manger autant que je veux mais la population ne mange que 2 bols de riz par jour, parce que les dirigeants de Corée du Nord ont fait croire à la population que s’ils mangeaient « trop » de riz, ils pourraient être malades.
La population appelle Kim Jong Un « père bien aimé ». En plus, j’ai remarqué qu’il y a beaucoup d’affiches de propagande. Souvent elles sont sur la Corée du Sud : ils disent que les sud-coréens meurent de faim, qu’ils vivent dans la misère, alors que c’est un pays tellement riche ! A l’inverse, dans les manuels scolaires, ils ne disent que du bien de la Corée du Nord.
Il y a aussi beaucoup de rumeurs… Il y aurait des camps de concentration ! Quand j’essaye d’en parler, ils me disent tous qu’il n’y en a jamais eu ici !
Il y a eu des élections présidentielles quand Kim Jong Il est mort : mais il n’y a eu que Kim Jong Un qui s’est présenté….
Je vais rester encore un jour ou deux, mais je vais vite partir de cet endroit où chaque jour tu risques ta vie.

 

Sasha

_ La lettre de Salim

A Pyongyang, le 13 octobre

Salut Ilias !
J’espère que tu vas bien. Comme tu as pu le remarquer via la photo de la statue de Kim Jong Un que j’ai réussi à poster sur Facebook, je suis en Corée du Nord. Le jour où je suis arrivé, on m’a forcé à me prosterner au pied de la statue de Kim Jong Un et celle de Kim Jong Il. Cette population doit vivre un calvaire ! J’ai même dû me raser les cheveux car ma coupe ne faisait pas partie des 28 autorisées ! Ici il n’y a qu’une chaîne de TV et dessus il passe toujours la même chose. On m’a dit que les enfants de 6 ans sont forcés de travailler tout l’après-midi après l’école.
J’ai voulu sortir avec mon plus beau jean mais ça aussi c’est interdit, tu te rends compte ?! En plus ce régime est cent pour cent totalitaire. Je vois des photos de Kim Jong Un partout, en plus il est pas super beau. Ce dirigeant contrôle vraiment les esprits de la population, il a quand même réussi à leur faire croire que manger seulement 2 repas par jour, c’est bon pour la santé ! Il fait vraiment régner la terreur, au sein de son propre pays, ils n’ont même pas le droit de le dessiner 
J’espère que cette lettre ne sera pas interceptée par l’état nord-coréen…
Bref, je te laisse, je rentre dans deux jours : à bientôt !

Salim


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Ph. de Champaigne (académie de Versailles)